Diagnostic, analyse

Analyse de sang avec des assemblages de fibres optiques

Analyse sanguine par fibre optique et spectroscopie de fluorescence.

Le challenge
L’instrumentation médicale pour l’analyse sanguine par fibre optique exige une grande fiabilité du capteur. Les capteurs à base de fibres optiques sont complexes car ils comportent un grand nombre de voies et la moindre erreur d’adressage n’est pas permise car elle pourrait conduire à des diagnostics erronés !

Contraintes majeures

  • les fibres optiques doivent être arrangées de manière cohérente, avec précision et régularité
  • la solution doit être compatible avec les systèmes de détection de très large bande spectrale

Solution SEDI-ATI

  • mise en œuvre de solutions d’assemblage et de procédés de fabrication adaptés aux spécifications du client
  • proposition d’une large gamme de fibres optiques allant de la résistante solarisation à la très large bande

Avantages de la solution SEDI-ATI
SEDI-ATI s’adapte aux demandes du client et propose des conceptions spécifiques à chaque application.

Analyse de sang avec des assemblages de fibres optiques

Sur cahier des charges client, SEDI-ATI conçoit des assemblages de fibres optiques pour répondre à des applications d’analyse sanguine par spectroscopie de fluorescence.

Les tests sanguins peuvent aider à détecter d’éventuels problèmes de santé et à diagnostiquer des maladies.

Les fibres optiques sont idéales pour effectuer des analyses par spectroscopie de fluorescence. Elles permettent d’éclairer un échantillon de sang à une longueur d’onde définie, et de recueillir la fluorescence émise en réaction à l’excitation provoquée par la lumière incidente. La fluorescence émise dépend de la composition de la cible, ce qui permet d’identifier la nature de la cible.

SEDI-ATI travaille dans ce domaine depuis des décennies. Nous fournissons à de grands noms du secteur, des assemblages de fibres optiques sur spécifications du client.

Ces assemblages de fibres peuvent être des pieuvres consistant en un arrangement cohérent ou non de plusieurs fibres disposées de façon linéaire, circulaire ou matricielle à une extrémité de la pieuvre, et en un éclatement de plusieurs fibres individuelles à l’autre extrémité. Il y a alors autant d’échantillons pouvant être testés simultanément que de voies disponibles sur la pieuvre.

Dans le cas d’une analyse spectrométrique, l’ensemble des fibres est arrangé de façon cohérente et linéaire pour être aligné avec la fente d’entrée du spectrophotomètre.

De tels arrangements peuvent comporter des fibres ayant un diamètre allant de 50 µm à 1000 µm, pour une longueur allant jusqu’à 20 m.