Rajeunissement vaginal à l'aide de sondes à fibres optiques

Des sondes à fibres optiques dont l’émission laser radiale homogène est idéale pour le rajeunissement vaginal.

Le challenge
Utiliser les propriétés de la lumière pour régénérer la muqueuse vaginale.

Contraintes majeures

  • un traitement minimalement invasif qui nécessite l’insertion de la sonde à l’intérieur du vagin
  • cibler la muqueuse vaginale sans provoquer de lésion thermique ablative

Solution SEDI-ATI
Nous fabriquons des sondes fibrées et stérilisées à usage unique : une sonde pour une intervention. Elles présentent une émission radiale homogène, idéale pour les applications de rajeunissement vaginal par laser. Nos clients sont des laséristes ou des fabricants de dispositifs médicaux gynécologiques qui intègrent notre sonde équipée d’une pièce à main spéciale à leur laser.

Avantages de la solution SEDI-ATI

  • l’émission laser radiale est homogène et extrêmement précise
  • le traitement radial est localisé et n’affecte pas ce qu’il y a autour des tissus traités
  • possibilité d’intégrer la pièce à main du laseriste, qui peut inclure une puce RFID
  • différentes tailles de fibres optiques disponibles

Rajeunissement vaginal à l'aide de sondes à fibres optiques

SEDI-ATI propose des sondes à fibre optique à émission radiale homogène, destinées à un usage unique, idéales pour des applications de rajeunissement vaginal.

Certaines femmes souffrent d’atrophie vaginale, de relâchement génital ou d’incontinence urinaire faible à modérée qui perturbent énormément leur qualité de vie.

Le traitement au laser à 1470 nm est une solution mini-invasive, innovante et révolutionnaire dans le traitement de la perte de tonicité de la muqueuse vaginale.

Le rajeunissement vaginal : des effets visibles sans chirurgie
Le rajeunissement vaginal est à différencier de la vaginoplastie, qui est une opération chirurgicale visant à renforcer l’anatomie du vagin et du périnée.

Le rajeunissement vaginal consiste en l’utilisation d’un laser à 1470 nm qui va traiter l’intérieur du vagin en stimulant la production de collagène et en régénérant l’épithélium et le tissu conjonctif.

Cette méthode repose sur l’insertion d’une sonde qui émet un anneau de lumière laser pour traiter l’intérieur de la zone vaginale. La chaleur de l’énergie laser, répartie de façon homogène et radiale, va alors agir sur le renouvellement des cellules intimes, sans provoquer de lésion thermique ablative.

Une pièce à main intégrant notre sonde à émission radiale
La pièce à main associée au laser, intègre la sonde à fibre optique à émission radiale de SEDI-ATI. L’émission circulaire est focalisée par la pièce à main permettant un traitement indolore pour les patientes et offrant au médecin la certitude absolue du dosage énergétique correct de la source laser sur l’ensemble des parois internes du vagin.