Mesure de tip-timing à l'aide de capteurs à fibre optique

Mesure de tip-timing à l’aide de capteurs à fibre optique.

Le défi
Placer des liaisons multifibres dans un environnement hautement vibratoire et à très hautes-températures.

Contraintes majeures

  • hautes températures : > +600°C
  • stress mécanique : chocs, vibrations, faibles rayons de courbure

Solution SEDI-ATI
Sondes optiques consistant en des bundles de fibres optiques brasées aux extrémités, tenant les +600 °C.

Avantages de la solution SEDI-ATI

Nos assemblages de fibres optiques tiennent les environnements d’essais moteurs et turbomoteurs.

Mesure de tip-timing à l'aide de capteurs à fibre optique

SEDI-ATI propose des capteurs optiques constitués de bundles de fibres optiques résistant à +600 °C afin d’effectuer des mesures de tip-timing lors d’essais moteurs.

Les aubes des turbines des moteurs aéronautiques sont des pièces critiques. Elles sont soumises à de fortes sollicitations mécaniques à très hautes températures. En cas de rupture, c’est l’intégrité du moteur, voire de l’avion qui peut être compromise.

Le tip-timing participe à la qualification des moteurs et turbomoteurs. Cette technique permet une mesure sans contact des vibrations des aubes d’une turbine en fonctionnement, et de déceler d’éventuelles déformations des pales.

La campagne de tests consiste à placer des capteurs optiques sur le carter du moteur, en regard des aubes, afin de mesurer leurs temps de passage. A partir des temps de passage des aubes et de la vitesse de rotation, il est possible de déduire l’amplitude vibratoire de chaque aube au passage devant les capteurs.

La mesure optique est réalisée par un principe d’émission/réception de photons. On utilise des fibres d’émission qui éclairent les pales. La réflexion sur les pales est captée par les fibres collectrices placées autour des fibres d’émission. Les signaux optiques sont ensuite analysés avec des algorithmes spécifiques.

Dans les moteurs aéronautiques, les aubes de turbines sont des pièces qui fonctionnent à très haute température. SEDI-ATI conçoit des sondes optiques de qualité tenant les 600 °C.