TempératuresExtrêmes

Assemblages à base de fibres optiques résistant aux températures extrêmes

Grâce à son savoir-faire et son expertise, SEDI-ATI Fibres Optiques vous propose des assemblages ou solutions à base de fibres optiques capables de résister aux températures extrêmes jusqu’à +800 °C voire 1 000 °C avec une fibre saphir.

Résistance aux températures extrêmes

Le point de fusion de la silice étant d’environ 1 700 °C, une fibre optique dénudée pourrait aisément remplir son rôle de transmission de données à de telles températures. Néanmoins, privée de protection mécanique, elle devient extrêmement vulnérable aux chocs et vibrations. Ce sont donc les matières premières qui entrent dans la conception de l’assemblage fibré qui vont être principalement limitantes pour la tenue en température. La connaissance du gradient de température et de la distance des points chauds permettra d’orienter les choix technologiques afin de pouvoir installer la fibre de silice dans des environnements allant jusqu’à 800 degrés. Aussi, une alternative aux fibres silice est la fibre saphir. Les fibres de saphir ont une structure cristalline qui permet des transmissions sur un large spectre de 0,75 à 3,5 µm et sur une plage de températures allant de la cryogénie à 1 000 °C. Son extrême dureté et la nature inerte du saphir permettent d’utiliser ce type de fibre dans des environnements extrêmes (tels que les installations industrielles).

La problématique

Les assemblages de fibres optiques, tels que les connecteurs, les épissures, les revêtements et autres matériaux utilisés peuvent être sensibles aux variations de température, ce qui peut affecter la stabilité mécanique et les propriétés optiques des connexions (dilatation ou contraction pouvant entraîner des contraintes mécaniques jusqu’à la casse, affecter la stabilité des connecteurs et épissures, dégradation des performances de transmission des signaux, dégradation de la fibre optique, etc.).

NotreExpertise

Nos assemblages SEDI-ATI à base de fibres optiques sont capables de résister à des températures extrêmes pouvant atteindre jusqu’à + 800 °C, voire 1 000°C grâce à la fibre saphir. Les choix technologiques qui sont faits sont en corrélation avec l’application finale. Ainsi, les matières premières et techniques d’assemblages sont sélectionnées pour que le produit soit fonctionnel et viable dans le temps en environnements sévères (<125 °C) ou extrêmes (>125 °C).

SEDI-ATI Fibres Optiques fabrique ses produits résistants aux températures extrêmes en sélectionnant la fibre parmi sa large gamme de fibres à revêtements acrylate haute-température, polyimide, aluminium, cuivre, etc. Enfin, les scellements sont adaptés à l’application (epoxy, brasure, enverrage…).

Toutes nos gammes de bundles, connecteurs, cordons et câbles spéciaux, coupleurs, multiplexeurs, traversées étanches, etc, sont personnalisables pour résister à vos contraintes. Pour ce type d’applications, nous proposons des assemblages silice/saphir pour les parties situées dans votre environnement hautes-températures, ainsi que l’utilisation de hublots saphir au bout de votre assemblage pour protéger la face optique de votre solution personnalisée.

Cas clients liés

Mesure optique du niveau d’eau dans les piscines des réacteurs nucléaires

SEDI-ATI propose des capteurs à fibre optiques nucléarisées qui permettent de mesurer le niveau d’eau des piscines des réacteurs nucléaires.

Discrimination d’hydrocarbures en fond de puits de pétrole

Malgré les efforts continus pour trouver d’autres sources alternatives, le pétrole joue toujours un rôle important dans l’économie mondiale actuelle.

Mesure de tip-timing à l’aide de capteurs à fibres optiques

SEDI-ATI propose des sondes optiques « tout ou rien », constituées de bundles de fibres optiques résistant à +600 °C afin d’effectuer des mesures de tip-timing lors d’essais moteurs dans l’aéronautique.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de votre demande